Apporteur d’affaires

Les droits de l’apporteur d’affaires

Ce professionnel a droit à une rémunération qui se présente sous la forme d’une commission. Elle est déterminée en fonction du montant ou du pourcentage prévu dans le contrat qu’il a signé avec l’entreprise. L’apporteur d’affaires peut également décliner l’identité de l’entreprise pour laquelle il est mandaté. Il est vivement conseiller de créer un contrat pour régir votre relation commerciale avec le client.


Les obligations de l’apporteur d’affaires

En ce qui concerne ses obligations, il a le devoir de trouver les clients en fonction des prérogatives qu’on lui a attribuées. Il a aussi l’obligation de mettre en contact les deux parties en leur fournissant des informations complètes et exactes. C’est son devoir d’information à l’égard des parties.

En outre, l’apporteur d’affaires doit s’assurer de la solvabilité du cocontractant. Respecter les stratégies et techniques de vente élaborées par l’entreprise fait également partie de ces engagements. Il faut noter qu’il n’a pas une obligation vis-à-vis de l’acheteur si ce n’est de superviser, de concrétiser ou d’initier une transaction.