fbpx

Les syndicats du portage salarial

Le PEPS Le Syndicat des Professionnels de l’Emploi en Portage Salarial (PEPS) est né de la fusion en 2012 entre le SNEPS, créé en 1998, qui était composé d’acteurs historiques et le FNEPS, créé en 2004 qui étaient composés d’acteurs plus récents. Le PEPS compte aujourd’hui 200 adhérents et a pour vocation de conseiller les entreprises de […]

Le PEPS

Le Syndicat des Professionnels de l’Emploi en Portage Salarial (PEPS) est né de la fusion en 2012 entre le SNEPS, créé en 1998, qui était composé d’acteurs historiques et le FNEPS, créé en 2004 qui étaient composés d’acteurs plus récents. Le PEPS compte aujourd’hui 200 adhérents et a pour vocation de conseiller les entreprises de portage salarial sur les bonnes pratiques à adopter, et de faire du lobbying auprès des pouvoirs publics. Le PEPS se revendique être la seule organisation professionnelle du secteur.

L’adhésion au PEPS coûte 1800€ HT, avec un variable à partir de 2 millions d’euros de volume d’affaires.


La FEPS

La Fédération des entreprises de portage salarial (FEPS) regroupe 88 sociétés de portage salarial qui elles regroupent 18.000 salariés portés. La FEPS est plus récente, probablement moins représentative et moins connectée aux institutions, mais est en forte croissance de par les services qu’elle propose.


L’adhésion à un syndicat est-elle obligatoire ?

Une société de portage salarial est tenue de respecter la convention collective. En revanche, elle n’est pas dans l’obligation d’adhérer à un syndicat. De nombreuses entreprises adhérent à l’un de ces deux syndicats mais ne respectent pas la convention collective. L’infraction la plus fréquente est l’application de la réserve financière pas automatique et ou visible.