fbpx

Tiers de confiance définition

Tiers de confiance et freelancing La notion de tiers de confiance dans le milieu du freelancing est utilisée de plusieurs manières : Tiers de confiance en portage salarial : il s’agit de l’entreprise de portage salarial qui sert d’intermédiaire entre l’entreprise cliente et le freelance Tiers de confiance dans les marketplaces de freelances : il […]

Tiers de confiance et freelancing

La notion de tiers de confiance dans le milieu du freelancing est utilisée de plusieurs manières :

  • Tiers de confiance en portage salarial : il s’agit de l’entreprise de portage salarial qui sert d’intermédiaire entre l’entreprise cliente et le freelance
  • Tiers de confiance dans les marketplaces de freelances : il s’agit là de la plateforme qui met en relation les freelances avec leurs clients, et sécurise les transactions.

Tiers de confiance en sécurité informatique

En sécurité informatique, on distingue 3 types de tiers

  • Autorité de certification : met en place une politique de certification et la fait appliquer
  • Autorité d’enregistrement : contrôle la véracité des informations contenues dans un certificat électronique.
  • Opérateur de transition : s’occupe de la gestion des certificats électroniques et de la mise en place d’une plateforme sécurisée.

Ce terme englobe l’ensemble des acteurs d’échange, de sécurisation et conservation des données.


Tiers de confiance et droit

En droit, il est clairement stipulé qu’aucune preuve constituée par soi-même ne peut être recevable. C’est dans ce sens qu’intervient la notion de tiers de confiance. Pour garantir l’intégrité et la traçabilité des informations fournies, elles doivent provenir de sociétés prestataires de services de certification.