Quel est le coût du portage salarial ?

Par
Pierre-Jean Fabas
Oct 19, 2021

Pierre-Jean Fabas est formateur pour adultes en droit social et techniques de paie depuis 20 ans.

Par
Pierre-Jean Fabas
Oct 19, 2021

Pierre-Jean Fabas est formateur pour adultes en droit social et techniques de paie depuis 20 ans.

Pas toujours évident d’estimer son salaire quand on est indépendant.


C’est particulièrement vrai en portage salarial où l’indépendant doit s’acquitter des charges sociales, mais aussi des frais de portage.


Mais combien coûte réellement le portage salarial ? À qui sont reversés ces frais ? À quoi servent-ils ?


Nous vous proposons de faire le point dans cet article.

Dans la catégorie
Découvrir le portage
Voir d'autres articles
Inscrivez-vous à la newsletter
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Pas toujours évident d’estimer son salaire quand on est indépendant.


C’est particulièrement vrai en portage salarial où l’indépendant doit s’acquitter des charges sociales, mais aussi des frais de portage.


Mais combien coûte réellement le portage salarial ? À qui sont reversés ces frais ? À quoi servent-ils ?


Nous vous proposons de faire le point dans cet article.

Les frais de la société de portage salarial

La première dimension à prendre en compte pour calculer le coût du portage, ce sont les frais facturés par la société de portage salarial. Voyons ensemble comment les estimer.

Quel montant pour les frais de portage ?

Les entreprises de portage salarial se rémunèrent habituellement en prélevant une commission sur le chiffre d’affaires réalisé par le salarié porté.


On observe sur le marché deux modèles de facturation :

  • La facturation au pourcentage du chiffre d’affaires (souvent dégressif avec le volume de chiffre d’affaires). Par exemple, 8% de votre chiffre d’affaires.
  • La facturation au pourcentage du chiffre d’affaires avec un plafond. Par exemple, 9% de votre chiffre d’affaires avec un maximum de 800 euros.


En général, ces frais oscillent entre 3% et 12% selon les entreprises de portage.


Chez Jump, nous avons choisi un système à part : nous prélevons un abonnement mensuel fixe de 79 euros hors taxe, quel que soit votre CA. Nous considérons en effet qu’un salarié porté ne coûte pas plus cher à sa société de portage s’il réalise un gros chiffre d’affaires. Il n’y a donc pas de raison de le pénaliser en prélevant une commission variable.


D’ailleurs, si vous choisissez une entreprise de portage qui facture au pourcentage, faîtes bien attention au détail de votre fiche de paie. Certaines entreprises de portage salarial sont en effet mises en cause dans des affaires de prélèvements indus.


Pourquoi des frais de portage ?

Les frais prélevés par l’entreprise de portage salarial lui permettent d’assumer ses missions au quotidien :

  • Maintenance du produit et développement de nouvelles fonctionnalités ;
  • Émission des factures et collecte des paiements ;
  • Génération de vos bulletins de paie ;
  • Conseil aux salariés portés, etc.

Une fois ses frais prélevés, la société de portage va prélever les cotisations sociales. Celles-ci sont destinées à l’administration et servent à financer la protection sociale du salarié porté.

Les cotisations sociales

Quel montant pour les cotisations sociales ?

Le montant des cotisations sociales est fixé par l’URSSAF, l’organisme en charge de la collecte des cotisations. Il est calculé sur le chiffre d’affaires duquel sont retirés les frais de gestion de l’entreprise de portage.


En général, ce pourcentage est environ égal à 45% du chiffre d’affaires post-frais de portage. Ce chiffre comprend les cotisations sociales et les cotisations patronales (payées par l’employeur pour un salarié traditionnel).

Pourquoi des cotisations sociales ?

Pour rappel, ces cotisations servent à financer les différents systèmes de protection sociale :

  • La sécurité sociale (CPAM) ;
  • La retraite ;
  • Pôle emploi ;
  • Les allocations familiales (CAF) ;
  • Les organismes de dédommagement des accidents du travail et des maladies professionnelles ;
  • Les allocations logement ;
  • Les organismes de solidarité ;
  • Les subventions aux organismes de transport en commun (RATP, SNCF, etc.) ;


Elles permettent notamment au salarié porté de bénéficier du remboursement de ses soins en cas de maladie ou d’une allocation-chômage en cas de perte d’activité.

L'impact des frais professionnels

Un dernier élément peut impacter le coût du portage salarial : les frais professionnels.


Comment les frais professionnels peuvent affecter le coût du portage ?


En portage salarial, l’indépendant peut déduire ses charges, qu’ils soient associés à une mission précise, ou à son activité en général. Ses charges comprennent par exemple les frais de repas avec un client, l’achat d’un abonnement à un logiciel SaaS, le loyer de votre espace de coworking, etc.


Ces frais sont déduits du chiffre d’affaires et viennent donc diminuer les cotisations sociales.


Dans le cas d’une entreprise de portage qui facture une commission, les frais sont également déduits et viennent réduire les coûts du portage.

Point important à garder en tête, ces frais professionnels doivent toujours suivre les recommendations de l'URSSAF.

Un exemple de calcul incluant les frais professionnels

Pour comprendre le coût de l'opération, il faut également anticiper le salaire sous le statut du portage salarial. Voici un exemple concret de l’impact pour un salarié porté client de Jump :


Yohann est architecte IT. Il a facturé 7 000 € de chiffre d’affaires.

  • Dans le cas où il ne déclare pas de frais professionnels, il payera 1 017 € de cotisations sociales et 2 103 € de charges patronales. À la fin du mois, il bénéficiera d’un salaire net de 3 753 € (avec Jump).
  • Dans le cas où il facture 500 € de frais professionnels, le chiffre d’affaires pris en compte passe à 6 500 €. Il payera donc 946 € de charges sociales et 1 951 € de charges patronales. À la fin du mois, il pourra se verser un salaire net de 3 476 €.


Le montant de son abonnement Jump, lui, restera inchangé.


Attention cependant : si les frais professionnels viennent diminuer vos charges et cotisations, ils diminuent aussi le montant de vos cotisations et donc vos droits au chômage et à la retraite.

Quel chiffre d'affaires viser pour quel salaire ?

Maintenant qu’on a discuté des coûts du portage salarial, on peut estimer plus facilement le TJM et le chiffre d’affaires qu’il vous faudra viser en fonction du salaire net que vous souhaitez vous verser.


Pour cela, nous faisons l’hypothèse que vous travaillez 18 jours par mois. Vous trouverez ci-dessous une estimation de ce que vous coûtera le portage salarial et de la rémunération que vous pourrez vous verser en fin de mois ci-dessous.


Vous pouvez également affiner votre estimation en utilisant notre simulateur.



Nous espérons que cet article vous aura permis de mieux comprendre les éléments à prendre en compte pour estimer ce que le portage salarial vous coûtera. Pour aller plus loin, n’hésitez pas à effectuer une simulation de salaire sur notre site.

Dans la catégorie
Salaire et portage
Voir d'autres articles
Inscrivez-vous à la newsletter
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.