Portage salarial ou SASU : quel statut choisir ?

Nov 2, 2022
Kézia Varde

Kézia Varde est diplômée d'un Master II en droit des affaires et spécialisée dans l'accompagnement des indépendants.

Kézia Varde
Nov 2, 2022

Kézia Varde est diplômée d'un Master II en droit des affaires et spécialisée dans l'accompagnement des indépendants.

Au programme
Livre blanc
Comment choisir son statut freelance

Téléchargez le guide complet des statuts de freelance selon ce qui vous importe le plus : protection sociale, accès au logement, charge administrative, coût…

Télécharger

Pas facile de choisir le bon statut quand on est indépendant…


D’autant que la législation évolue chaque année et que sans l’aide d’un comptable, il peut être dur d’y voir clair.


Est-ce que cela vaut le coup de créer une SASU ? Quels sont les avantages que je vais retirer ? Est-ce plus prudent de partir sur du portage salarial ? Quel statut me permettra de maximiser ma rémunération ? Quels risques implique-t-il ?


Dans cet article, nous avons creusé les particularités de la SASU et du portage salarial pour établir un comparatif complet qui vous aide à choisir le statut le plus adapté à votre situation.

SASU et portage salarial : qu’est-ce que c'est ?

Pour essayer d’y voir plus clair, commençons par définir ce qu’est une SASU et sa différence avec le portage salarial.

Présentation de la SASU

Techniquement, une SASU est une Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle, soit une SAS avec un seul associé.


Concrètement, c’est un type de société qui a été pensé pour les indépendants. La SASU permet en effet de créer une société dont le créateur est libre de prendre les décisions relatives à la gestion de sa société seul.


L’indépendant en SASU peut se rémunérer sous deux formes :

  • Un salaire : le créateur de SASU peut déterminer lui-même le salaire qu’il se verse. Son salaire est soumis aux cotisations sociales, comme les salariés, mais ne lui ouvre pas les mêmes droits.
  • Des dividendes : si la SASU produit un bénéfice, son gérant peut également décider de se verser une rémunération sous forme de dividendes. Ceux-ci ne sont versables qu’une fois par an, une fois les comptes annuels de la société finalisés.

Présentation du portage salarial


De l’autre côté, le portage salarial est un statut qui permet à un indépendant de se faire embaucher en CDI ou en CDD par une entreprise de portage salarial. L’indépendant facture ensuite ses clients via la société de portage qui lui reverse ensuite un salaire.


La société de portage salarial ne garantit pas de salaire au freelance (qui reste responsable de trouver ses clients et de négocier le tarif de ses prestations), mais elle lui permet de bénéficier d’un contrat de travail qui ouvre droit à de nombreux droits sociaux.


Pour caricaturer, le portage salarial permet à un freelance d’avoir un statut proche d’un salarié classique, tout en conservant sa liberté d’indépendant.

Pourquoi créer une SASU ou devenir salarié porté ?


Si le SASU et le portage salarial fonctionnent très différemment au quotidien, ils présentent tout de même des avantages communs.


Le premier, c’est la grande liberté qu’ils procurent. En SASU, comme en portage salarial, le travailleur indépendant est libre de choisir ses clients et ses missions. Il est également libre de négocier ses tarifs. 


Les deux statuts permettent également au travailleur indépendant de gérer son temps de travail et ses congés en toute autonomie. Il est son propre patron.


Dans les deux cas, il est aussi possible de déduire des frais professionnels (concrètement ces frais ne seront pas soumis aux cotisations sociales et à l’impôt). C’est une différence majeure avec le statut d’auto-entrepreneur.


Enfin, en portage comme en SASU (et encore une fois c’est une différence marquée avec la micro-entreprise), l’indépendant n’a aucun plafond de chiffre d’affaires. Il est libre de travailler plus… pour gagner plus !


freelance ordinateur


Découvrez en détail les avantages et les inconvénients des deux statuts.

Pas facile de choisir le bon statut quand on est indépendant…


D’autant que la législation évolue chaque année et que sans l’aide d’un comptable, il peut être dur d’y voir clair.


Est-ce que cela vaut le coup de créer une SASU ? Quels sont les avantages que je vais retirer ? Est-ce plus prudent de partir sur du portage salarial ? Quel statut me permettra de maximiser ma rémunération ? Quels risques implique-t-il ?


Dans cet article, nous avons creusé les particularités de la SASU et du portage salarial pour établir un comparatif complet qui vous aide à choisir le statut le plus adapté à votre situation.